< Retour aux actualités

Vestiaires et code du travail : ce que dit la loi !

Le code du travail prévoit pour tous les salariés l'équipement d'un casier ou d'un vestiaire pour y ranger ses affaires personnelles, et/ou ses tenues de travail.

On parle le plus souvent de vestiaire industrie sale (vestiaire métallique ou non ayant une cloison de séparation verticale afin de séparer les tenues de ville des tenues du travail) et de vestiaire industrie propre (pas de cloison de séparation, une seule et même penderie).

Les vestiaires industrie sales sont  préconisés dans certains milieux comme l'industrie, le bâtiment, le médical, ou encore certains artisans). Les vestiaires industrie propre, quant à eux, sont généralement conseillés dans les secteurs tertiaire par exemple où l'activité n'est pas soumise aux aléas des intempéries, ou lorsque les vêtements de travail ne sont pas susceptibles d'être souillés de matières dangereuses, salissantes ou malodorantes.

Ces vestiaires métalliques sont munis d'un compartiment avec une tige porte-cintre, des aérations hautes et basses, une tablette, un porte-étiquette, un oméga de renfort sur la hauteur de la porte et une ouverture à 120°.


Conformément à la législation en vigueur, la majortité de nos vestiaires métalliques sont conformes aux normes NF environnement NF mobilier technique ainsi qu'à la nouvelle norme NFD 65-760.

Enfin, les affaires personnelles d'un salarié dans son casier sont sous la responsabilité civile de l'employeur en cas de vol, ou autres dégradations...